Path:
Chapitre X. Une fête a l'hotel de ville

Full text: Berlin au point de vue de l'Hygiène et de la Médecine / Gillet de Grandmont, Pierre-Anatole (Public Domain)

AU POINT DE VUE DE L'HYGIÈNE ET DE LA MÉDECINE 121 
Oies rôties 
Filets de chevreuil en gelée 
Jeunes poulets 
Jambon d'York 
Langue de Prague 
Mayonnaise de homards 
Salade à l'Italienne 
Anguille en gelée 
Dos de chevreuil et grives 
Caviar d’Astrakan 
Gâteau mille-feuilles 
“Felée au vin du Rhin 
Gâteau roval 
Vin rouge 
Vin de la Moselle 
Vin du Rhin 
Champagne allemand 
Bière de Munich 
Bière de Berlin 
Cognac 
Kau de Seltz 
Le Berlinois est grand ct fort ; son appétit est en proportion de 
son développement corporel, il mange beaucoup et boit souvent ; 
mais, c'est dans ces agapes solennelles, qu’on peut juger de ce qu'il 
peut absorber. 
Durant 3 heures, et tant qu’il y eut boissons ou aliments, on ne 
cessa de manger ou de boire; après le vin rouge de France, ce fut 
le vin de la Moselle, puis celui du Rhin, le vin mousseux, puis la 
bière, enfin le cognac. Pour terminer, on offrit à chaque convive, 
du moins'à ceux de la salle des fêtes, des cigares dans des étuis en 
carton représentant l'ours qui figure dans les armes de Berlin. 
Il ne faut pas croire que dans ces fêtes l'Allemand conserve son 
flegme habituel et qu’on n’entende que le bruit des assictles ou le 
murmure confus des voix. Au contraire, à chaque instant, s'élève un 
tri formidable, c’est un hoch poussé pour saluer l'entrée d'un per- 
sonnage sympathique. Il n’est pas de musique capable de dominer
	        
Top of page
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.