Path:
Chapitre II. Idée générale de Berlin, sa population, sa grandeur, les différentes classes de ses habitans, son climat

Full text: Berolinéum ou nouvelle Description de Berlin / Mila, Wilhelm

— 30 _— 
du vieux Cologne et se réunissent vis-à-vis de Monbi- 
jou. Quoique très étroite cette rivière ne laisse pas d’è- 
tre très commerçante; assez profonde pour porter de gros 
bâteaux à un mât elle facilite l'approvisionnement de la 
capitale et établit une grande circulation intérieure, Elle 
sort de Berlin par la bartiere d’a-val (Unterbaum) entre 
les portes de Brandebourg et d’Orangebourg et va se jet- 
ter dans le Havel à 2 rilles de la capitale près de Span- 
dau. Lorsqu'on fortifia Berlin, on tira de la Sprée les 
fossés des remparts. lls existent encore aujourd’hui dans 
un lit plus étroit, et forment d’un côté le quartier de 
Berlin, de l'autre celui du Werder et du nouveau Colo- 
gne. Un large canal de communication joint les deux 
bras de la Sprée devant la nouvelle Douane. Un canal 
de près de deux milles de long et dont l’ean est à plu- 
sieurs endroits profonde et même dangereuse, sort de la 
Sprée au delà de la porte de Silésie, longe le mur de la 
ville jusqu’au delà de Ja porte de Halle, renferme le 
pare et rentre dans la rivière à quelque distance de Char- 
lottenbourg. Il servoit autrefois de fossé aux lignes de 
circonvallation qui couvroient la forteresse. On trouve 
dans l’intérieur de la ville le canal qui se détache de la 
Sprée aux envivons des écluses pour faire aller les mou- 
lins du Werder, et celui qui met en mouvement les ma- 
chines de la monnoie. Pres de la porte d’Orangebourg, 
la Panke, qui a sa source au delà de Bernau, entre dans 
la ville par le jardin de l’école vétérinaire et se jeté 
dans la Sprée.
	        
Top of page

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.