Path:

Full text: Berolinéum ou nouvelle Description de Berlin / Mila, Wilhelm (Public Domain)

— 274 — 
la belle allée qui mène à Charlottenbourg et qui est al- 
lignée à 60 pieds de largeur. Les promenades sont des 
deux côtés dans le bois et semblent gardées par deux 
statues colossales d’Hercule et d’Apollon. Il y a des sa- 
lons agréables et beaucoup d’allées, les unes en ligne 
droite, les autres en serpentent. A droite au delà de P’al- 
lée des Electeurs est la belle place d'armes qui sert à la 
revue des troupes et aux exercices de la garnison. De 
cette place, Blanchard s'éleva en Septembre 1788 et fat 
porté au Nord - Est au delà du village de Buchhols. — 
De la place d’armes l’on vient au Cercle ou à la place des 
Tentes entourée d’un, triple rang de chênes et d’ormes. Les 
nom de tentes vient de ce qu’à la place où sont aujour- 
d’hui trois On quatre maisonnettes assez gentilles, ados- 
sées au bord de la rivière, il n’y avoit autrefois que de 
simples tentes où, durant l'été, quelques descendans des 
réfugiés françois vendoient toutes sortes de rafraichisse- 
mens, Ces maisonnettes sont des auberges OÙ se réunis- 
sent tous les jours, mais sur-tout les dimanches et les 
fètes, une foule de citoyens et citoyennes de toutes les 
classes. Du côté de l’eau l’on a une jolie vue sur les 
arbres et la prairie qui bordent Ja Sprée, et les Berlinois 
aiment à y jouir de la beauté du coucher du soleil, et 
vont, en attendant le moment où ils pourront ad- 
mirer ce beau spectacle, manger quelques gaufres, 
et prendre le café, le thé, le chocolat chez F7eber 
ou chez Claus, les deux aubergistes des tentes les plus 
achalandés.
	        
Top of page

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.