Path:

Full text: Berolinéum ou nouvelle Description de Berlin / Mila, Wilhelm (Public Domain)

— 231 —— 
No. 52. F7eber, maître de chapelle du théâtre national, 
comp. et joue du piano, rue Françoise No. 44. FVesten- 
holz, mus. de la chap. joue du hautbois, Kronenstr. No, 6. 
Zelter, comp. rue de la nouvelle monnoie No, 1. 
Outre ces virtnoses, il y a plusieurs amateurs de 
musique des deux sexes à Berlin, parmi lesquels on en 
trouve qui excellent dans le chant et dans la musique in- 
strumentale, Nous craindrions de blesser leur modestie si 
nous nommions ici publiquement le P. R. le G. de II. 
M. K. Mr. J. Mad. Z. Mlle. N. Mlle. V. et une foule 
d'autres talens distingués. 
IV. Industrie, Manufactures, Commerce. 
Avant le règne de l’électeur Frédéric-Guillanme no- 
trè commerce ne rouloit que sur la vente des grains, du 
vin du pays et des laines. À l’avénement du grand élec- 
teur à la régence on ne faisoit dans le Brandebourg ni 
chapeaux, ni bas, ni serges, ni aucune étofle de laine; 
l’industrie des réfugiés françois que le fanatisme de 
Louis XIV. avoit bannis de leur patrie par la révocation 
de l'édit de Nantes en 1635, enrichit le pays de toutes les 
manufactures; ils établirent des Fabriques de draps, de 
serges, d’étamines, de droguets, de bonnets et de bas tis- 
sus au métier, de chapeaux de castor, de lapin ec de poil 
de lièvre. Quelques-uns de ces réfuviés se firent mar- 
chands et débitèrent en détail l’industrie des autres: Ber- 
lin eut des orfèvres, des bijoutiers, des horlogers, des
	        
Top of page

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.