Creator:
Mila, Wilhelm
Publication:
Berlin: Oehmigke, 1805
URN:
https://nbn-resolving.de/urn:nbn:de:kobv:109-1-15363854
Path:

ig8
lopper leurs facultés physiques par des exercices gymna
stiques. 11 y a actuellement une vingtaine de ces infortu
nés dans cet établissement que l’on peut visiter le Mar
di, Jeudi et Samedi matin, et un des élèves de Mr.
Eschke, également sourd-muet de naissance, Mr. Habrr-
tnafs, jeune- homme infiniment intéressant, aide son maî
tre et son bienfaiteur à créer par son art des organes et
des facultés intellectuelles à ces malheureux que la nature
semble avoit traité, comme lui, en marâtre.
III. Lettres, Arts et Sciences.
Les anciens habitans de la Marche, comme tous les
peuples de la Germanie,n’étoient que des peuples guerriers,
sans aucune tein ure d’art et de science. Dans la confu
sion totale, et l’espèce d’anarchie que le système féodal
produisit dans les siècles du moyen âge, ici comme dans
tous les pays de 1’Europe, le peuple gémissoit dans la
misère, les nobles étoient tantôt les instrumens, tantôt
les vengeurs de la tyrannie, et le génie de la nation,
abruti par la dureté de l’esclavage et par la rigueur
d'un gouvernement barbare, demeuroit engourdi et para-
litique. Jean le Cicéron, au quinzième siècle fit les pre-
mieis efforts pour tirer le peuple de son imbécillité et
de son ignorance. Quoique cette première aurore ne fut
qu’un foible crépuscule, elle produisit tontefois la fonda
tion de l’université de Francfort sur l’Oder, 11 arriva,
pour les progrès des sciences, que Joachim Nestor les
Top of page

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.