Path:

Full text: Berolinéum ou nouvelle Description de Berlin / Mila, Wilhelm (Public Domain)

— 198 — 
lopper leurs Facultés physiques par des exercices gymna- 
stiques, Il y a actucllement une vingtaine de ces infortu- 
nés dans cet établissement que l’on peut visiter le Mar- 
di. Jeudi et Samedi matin, et un des élèves de Mr. 
Eschke, également sourd-muet de naissance, Mr. Haber- 
mas, jeune- homme infiniment intéressant, aide son mai- 
tre et son bienfaiteur à créer par son art des organes et 
des facultés intellectuelles à ces malheureux que la nature 
semble avoit traité, comme lai, en marâtre. 
IIE, Lettres, Avts et Sciences. 
Les anciens habitans de la Marche, comme tous les 
peuples de la Germanie, n’étoient que des peuples guerriers, 
sans aucune tein ure d’art et de science. Dans la confu- 
sion totale, et l’espèce d'anarchie que le système féodal 
produisit dans les siècles du moyen âge, ici comme dans 
tous les pays de l'Europe, le peuple gémissoit dans la 
misère, les nobles étoient tantôt les instrumens, tantôt 
les vengeurs de la tyrannie, et le génie de la nation, 
abruti par la dureté de l’esclavage et par la rigueur 
d’un gouvernement barbare, demeuroit engourdi et para- 
litique. Jean le Cicéron, au quinzième siècle fit les pre- 
miers efforts pour tiver le peuple de son imbécillité et 
de son ignorance. Qnoîque cette première aurore ne fut 
qu’un foible crépuscule, elle produisit toutefois la fonda- 
tion de l’université de Francfort sur l'Oder, Il arriva, 
pour les progrès des sciences, que Joachim Nestor les
	        
Top of page

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.