Creator:
Mila, Wilhelm
Publication:
Berlin: Oehmigke, 1805
URN:
https://nbn-resolving.de/urn:nbn:de:kobv:109-1-15363854
Path:

ig5
nés à être placée comme maréchaux • ferrans demeurent
dans l’école. De chaque régiment de cavalerie pesant- il
y a deux maréchaux et de chaque régiment de cavalerie
légère 1 maréchal qui viennent faire ici leur cours, en par
tie théorétique, en partie pratique. Deux sergens et un écu
yer sont chargés de les surveiller. Deux Profe^serns et l’A
pothicaire donnent des leçons sur la zootomie, la botanique,
la chirurgie, l'art d'accoucher les juments, sur la matière
médicale et la pharmacie. Deux maréchaux donnent des
instructions pratiques dans l’art de ferrer les chevaux.
Dans un institut pour les chasseurs à cheval rue de
Hambourg 12 jeunes chasseurs du corps des chasseurs à
cheval reçoivent des leçons de géométrie, d’architecture,
de dessin, et enfin sont instruits dans tous les objets, qui
peuvent être un jour utiles à de bons forestiers.
Pour les arts, on observe l'école de dessin qui dépend de
l'Jcadémie Royale des arts et des sciences n écaniçpues, et où
les élèves apprennent à dessiner d’après nature, d’après des
plâtres et à faire des dessins anatomiques. Plusieurs pro
fesseurs sont aussi charges de leur donner des leçons sur
la théorie de l’art et les antiquités. En 1800 on fonda
une école d’architecture, où l’on enseigne aux jeunes ar
chitectes l'architecture, les sciences mécaniques, les ma
thématiques, le dessin etc. Les cours se font dans le
nouvel hôtel des monnoies près l’église du Werder.
Le gouvernement attentif à porter ses vues sur tous
ce qui est utile, en favorisant les arts, n’a pas négligé
ce qui peut contribuer au perfectionnement des métiers,
N a
Top of page

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.