Creator:
Mila, Wilhelm
Publication:
Berlin: Oehmigke, 1805
URN:
https://nbn-resolving.de/urn:nbn:de:kobv:109-1-15363854
Path:

192
étrangères, vont se rendre dans la mai'-on de quelque am
bassadeur Prussien par ex. à Londres, à l’etersbour», a Pa
ri» etc. pour s'exercer dans la carrière diplomatique.
Ceux qui se vouent à l’état militaire entrent ou
a) à Y Académie royale militaire à la rue dite Burg-
strafse, No. ig. et où un ceitain nombre de professeurs
et de maîtres pensionnés dn roi sont chargés d’instruire
des jeunes gentils-hommes d’élite dans la religion, le»
mathématiques, l'art du génie, la philosophie, la morale,
le droit naturel et le droit civil, les belles • lettres, l’hi
stoire, les langues, le dessin, la danse et l'art de faire
les armes. Le Pioi entretient quinze gentils - hommes,
les autres payent 400 «eus de pension, ils ne Sauroient
être reçus au dessous de l’âge de douze ans. Cinq gou
verneurs veillent snr leur conduite et leurs moeurs.
Les élèves et les gouverneurs portent des habits uni
formes.
b) ou à YHôtel des cadets, nouvelle rue Frédéric
No. 15. En 1720 Frédéric Guillaume I. destina à cet
usage l’ancienne ménagerie. C’étoit un bâtiment circu
laire. En 1775 Frédéric II. y substitua un grand édifice
à trois étages, formant un carré régulier. La façade
principale présente un balcon, le buste de Minerve et
^inscription ; IVIartis et JlJinervae alumnis (aux nouris-
sons de Mars et de Minerve). Mr. le Lieutenant-Céde
rai de Riichel est chef de l’Académie militaire et du
corps des cadets. Les Cadet» sont divisés en quatre com
pagnies, dont Mr. de Lingelsh dm est le commandeur.
Ou
Top of page

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.