Creator:
Mila, Wilhelm
Publication:
Berlin: Oehmigke, 1805
URN:
https://nbn-resolving.de/urn:nbn:de:kobv:109-1-15363854
Path:

vent les préparer à quelque art ou métier que ce soit.
A ectte école est encore attaché un séminaire de Chantres
et de Maîtres d'école Luthérien» pour la Marche Elec
torale.
e) Le Collège François, auquel On a joint un sémi
naire de théologie, dans lequel ceux qui se vouent à l’é
tat ecclésiastique peuvent achever leurs études sans aller
à aucune université.
11 faut observer à cette occasion qu’aux collèges, b)
c) d), sont attachés des choeurs de jeunes-gens qui en
même ums qu’ils y étudient, vont à des jours marqués
chanter devant les maisons des particuliers qui les payent
pour cet effet. Cet argent se distribue entre eux, et sert
à entretenir ceux qui sont pauvres ou à leur procurer
les livres dont ils ont besoin. Trois choeurs, celui deSte.
Marie, de St. Nicolas et de Cologne, dépendent du collège
de llerlin, un choeur dépend du collège du Werder, et
un autTe du collège Frédéric-Guillaume. Comme on in
struit ces jeunes-gens dans la musique, ils forment ordi
nairement les choeurs des opéra italiens dans le carnaval,
et une partie des choeurs de la comédie. Des écoliers des
classes inférieures et des petites écoles vont aussi chan
ter un verset de cantique d’une maison à l’autre sou» le
nom d'écoles courantes (Currenden).
Les jeunes-gens de qualité destinés nn jour à renn
plir des postes d’envoyés ou de chargés d’affaires for
ment la pépinière des conseillers d'atnbassade , qui après
avoir uavaillé quelque temps au bureau des affaires
Top of page

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.