Creator:
Mila, Wilhelm
Publication:
Berlin: Oehmigke, 1805
URN:
https://nbn-resolving.de/urn:nbn:de:kobv:109-1-15363854
Path:

i88
payent en revanche un honoraire Je Jeux, trois, quatre
écus par mois. Pour les jeunes filles il existe un grand
nombre d’écoles particulières, telles que Mlle. Bucquet
derrière la vieille Douane; Mail. Je t hevilly, place de
Donhoff; Mlle. Gehse, rue de la poste No. ta; Mlle.
Jiui’è vieille Grünstrafse No. 22; Mr. Hurtung, Profes
seur, rue des frères No. 23; Mr. lleinsius, rue de la
poste, No. 3; Mr. Henke, à la Mohrenslrafse No. 57;
Mad. de Krosigk rue de Spandau No. 64, qui a joint à
son école un séminaire pour former des institutrices, et
un autre établissement où des personnes qui se destinent
à entrer en qualité de dames de compagnie dans quelque
grande maison peuvent encore acquérir les connoissances
qu’elles n’ont pas été à même de se procurer dans leur
enfance. Entre les pensions je mettrai à la tête de tou
tes et cela avec connoissance de cause celle de Mad. Leh-
mann au Chantier d’atelier (Bauliof) près le jardin du
palais-Henri No. 10. Après elle je puis nommer Mlle.
Bosquet, Mad. de Chevilly, Mad. de Krosigk etc.
Tour les jeunes-gardons il y a également d’excellen
tes écoles et pensions, où ils acqui rent encore toutes les
connoissances des langues anciennes qui leur sont néces
saires pour pouvoir, lorsqu’ils passent à un collège,
entrer dans l’une des classes supérieures. Car la quatriè
me, cinquième et sixième classe des gymnases ne sont
également destinées qu’à donner aux jeunes-gens le de
gré de culture dont ils ont besoin pour se vouer à quel
que métier, à quelque art on au commerce; ce n’est
Top of page

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.