Path:

Full text: Berolinéum ou nouvelle Description de Berlin / Mila, Wilhelm (Public Domain)

— 178 — 
en faveur des maîtres d'école de la campagne et de la 
pépinière des chantres. 
k) Ftablissemens en faveur des pauvres honteux, 1) La 
caisse ou chambre du sou pour livre, dont on soulage des 
pauvres de bonne famille. 2) La caisse «lu reliquat des 
comptes, qui sert au soulagement du même ordre de pau- 
vres. 3) Plusieurs legs destinés au même usage. 4) Di- 
vers dons considérables. 5) Du pain et quelque argent 
que les anciens diacres distribuent toutes les semaines, 
La boulangerie des pauvres est à la Mauerstrafse. On y 
cuit le pain pour toutes les fondations charitables et pour 
les panvres honteux. 6) La marmite où des vieillards et 
des malades reçoivent du bouillon et de la viande. 7) La 
chambre des hardes, qui fournit différentes pièces d’habil- 
lement aux pauvres. Les anciens-diacres sont chargés 
d’en faire la distribution. 8) La fondation royale pour 
les proselytes. Le roi paye tous les ans de la caisse du 
mont de piété 100 écus pour aider ceux qui ont changé 
de religion. 
Le con:istoire, les anciens, les anciens diacres et les 
chefs de famille administrent les différens établissemens 
et les caisses dont nous venons de parler, sans recevoir 
aucune pension et uniquement par zèle pour le bien 
public. 
X. Fondations pour les protestans venus de la 
Bohème. 
Le roi pensionne un maître d’école qui instruit gra-
	        
Top of page

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.