Creator:
Mila, Wilhelm
Publication:
Berlin: Oehmigke, 1805
URN:
https://nbn-resolving.de/urn:nbn:de:kobv:109-1-15363854
Path:

173
particuliers et qui ne dépendent point du Directoire des
pauvres. Les principales fondation» luthériennes de cet
ordre sont l’hôpital du St. Esprit, l’hôpital de St. George,
celui de Ste. Gertrude, l'hôpital Jérusalem, la caisse du
legs de Schindler, la fondation de Koppjohann, le leg»
Cramer, le» caisses des enfan» qui vont chanter dan» le»
rues sou» le nom tl'ccoles courantes, formée» des contri
bution» qu’il» reçoivent et dont on les habille et leur
donne quelques écus, lorsqu'il* quittent l’école, et enlin
la fondation de Strtit. Feu Mr. Streit, riche négociant
de Venise, natif de Berlin, légua en 1 60, 50,000 érus à
l’école du Cloître dans laquelle il avoit été instruit dan»
sa jeunesse. Il ordonna qu’on en accuntuleroit les inté
rêts jusqu’à ce que le fonds fasse une somme de 125,000
écus. Des lors les revenu» de ces legs dévoient être con
sacrés à l’augmentation des pensions des xégens, à l’éta
blissement d’un nouveau réfectoire pour de pauvres étu-
dians et d’un certain nombre de pensions alimentaires.
Il donna encore 10,000 écus pour de pauvres écoliers du
collège et 3000 écus pour les veuves et les orphelins de»
régens. Trois Ecclésiastiques, 5 laïc» et un juriscon
sulte «ont chargés de la direction de celte fondation. En
1793 le capital montoit à 160,Cqq écus. Les avantages que
le collège et l’école de Berlin retirent des bienfaits de cet
homme généreux sont 1) une nouvelle maison d’école;
2) une maison où demeurent le directeur et plusieurs
professeurs du collège; 3) une angmen.ation de pension
pour les g régetts ordinaires; 4) des pensions pour cinq
Top of page

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.