Creator:
Mila, Wilhelm
Publication:
Berlin: Oehmigke, 1805
URN:
https://nbn-resolving.de/urn:nbn:de:kobv:109-1-15363854
Path:

ligion réformée est la religion de la cour, mais le plus
grand nombre des habitans est luthéiien. On comp-
toit en 1786 à Berlin à peu près 12,500 réformés alle
mands et françois et gooo catholiques. Les Hernhutes ou
frères Moraves, dont le nombre est peu considérable, ont
une maison à la rue Guillaume où ils tiennent leurs as
semblées religieuses. Quelques Séparatistes ont leurs
conventicules dans une maison particulière à la Frédéric-
stadt. Les Juifs ont une synagogue publique et des sy
nagogues particulières, où il y a culte public tous les
jours deux fois; la prière du matin doit se faire tous le6
jours cinq quarts d’heure après le lever du soleil, et cel
le du soir cinq quarts d’heure après le couchor du soleil;
mais ils n’observent celte loi à la lettre qu’en hiver.
Entre les églises luthériennes et réformées allemandes
les luthériens possèdent seuls les 12 églises suivantes:
l’église de St. Nicolas, l’église du Cloître, l’église de No
tre Dame ou de Marie, l’hôpital du St. Esprit, l’église
de St. Pierre et celle de l’hôpital de Ste. Gertrude, l’é
glise de St. George au fauxbourg royal, l’église du faux-
bourg de Spandau, celle de la Ville - Louise, l'église de
la Garnison, celle de la prévôté de l’hôtel, celle de la
maison de travail. L’église du Dôme ou la Cathédrale
qui est en même temps l’église de la cour, et l’église
paroissiale de Berlin appartiennent aux réformés seuls.
Il y a g églises communes aux réformés et aux luthé
riens; savoir celle du Frédéric - YVerder et celle de la
Ville-Dorothée, desservies par les mêmes pasteurs; l’é-
L
Top of page

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.