Path:

Full text: Berolinéum ou nouvelle Description de Berlin / Mila, Wilhelm (Public Domain)

me 159 pl 
proviennent se versent dans la caisse de la grande mai- 
son des orplielins à Porsdam. Le bureau est à la rue 
dite Holzgartenstrafse le portail à côté de No. 1. 
15) La maison d'adresse ou le Lombard est au Wer- 
der. Ou y prête sur gage. On donne au propriétaire 
du gage Un reçu pour un mois, mais qui est encore va- 
lable au bout d’un an. A ce terme il faut qu’il paye les 
intéréis, ou bien il perd ses droits. On vend alors le 
gage a l'enchère, et il peut retirer encore le surplus six 
mois après l’encan. S'il ne le retire pas, le fisc se l’ap- 
plique. 
14) La justice de la fabrique de porcelaine juge tou- 
tes les causes civiles des personnes qui appartiennent à la 
fabrique, mais les causes criminelles dans lesquelles la fabri- 
que n'est pas intéressée, ne sont pas de son ressort. Ce 
tribunal a deux conseillers intimes, un justicier et deux 
échevins. 
U. Religion, Fondations charitables, Education. 
a) Religion. 
Le Brandebourg a suivi dans les anciens temps les 
cultes différens des divers peuples qui l’ont habité. Les 
Teutons adoroient Tuiston; les Vandales le Trigla{}; les 
Slavons l’Irmensäule. Il n’y a pas de trace du christanis- 
me dans le Brandebourg avant le temps de Charlemagne. 
Cet empereur, après avoir remporté différentes victoires
	        
Top of page

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.