Creator:
Mila, Wilhelm
Publication:
Berlin: Oehmigke, 1805
URN:
https://nbn-resolving.de/urn:nbn:de:kobv:109-1-15363854
Path:

129
I
chacune de 132 hommes. Outre cela 7609 hommes for
mant différens petits corps. Les pays que la Prusse a
acquis à l’occasion du dernier démembrement de l’empi
re Germanique ont obligé le roi à augmenter le nombre
de ses troupes. 11 y a déjà actuellement 59 régimens
d’infanterie, 13 régiments de cavalerie, et on parle d’un
nouveau régiment de cavalerie qu’on va encore ériger.
Nous avons indiqué à l’article de la population à
combien montoit le nombre des soldats en garnison à
Berlin. Le Gouverneur (actuellement Mr. de Ulollendorf
Feld - Maréchal Général) a l’inspection générale sur tou
tes les personnes de l’état militaire qui se trouvent à
Berlin. Le Gouverneur concourt à plusieurs égards avec
le Directoire de la police en soutenant le bon ordre, mê
me avec la force militaire, s’il le faut.
Le Commandant, (actuellement Mr. de Gotze, Lieu
tenant-Général), communique les ordres du Gouverneur
au IlTajpr de la place, afin que celui-ci les exécute. C’est
le Gouverneur qui ordonne les parades, détermine le
temps et la place hors de la ville où la garnison doit
faire l’exercice. En été la parade des régimens qui mon
tent la garde se fait sur différentes grandes places, et en
hiver dans les maisons d’exercice. Il y a 56 corps de
garde. Dans le temps des exercices qui précédent la re
vue, les sémestriers viennent se rendre à leurs régimens.
Le Roi donne le mot d’ordre au Gouverneur ; en l’ab
sence du Roi c'est le Gouverneur qui le donne au Com
Top of page

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.