Creator:
Mila, Wilhelm
Publication:
Berlin: Oehmigke, 1805
URN:
https://nbn-resolving.de/urn:nbn:de:kobv:109-1-15363854
Path:

126
nière que l’enjouement n'y nuise jamais à la dignité, et
que les bienséances s'y trouvent unies aux grâces.
Le roi, en sa qualité de souverain de ses états, est le
chef de tous les collèges et tribunaux supérieurs de son
pays. — Ceux qui ont quelque demande à lui faire ou
qui veulent en appeler à sa justice, parcequ’ils croyent
que leurs droits ont été lésés, peuvent s’adresser directe
ment à lui, en ayant soin de remettre leurs lettres à la poste
avec la simple adresse au Roi, et en indiquant au secré
taire de poste chargé de les recevoir, leur nom et leur
demeure. S’il s’agit d’affaires militaires, les Adjudants
de l’infanterie, Mr, de Kôckritz, Général - Major et Mr.
de Kleist sont chargés de lui en rapporter le contenu ; si
les placets concernent des affaires civiles, c’est à Mr.
Beyme, conseiller iutime de cabinet à lui en faire rapport,
car Mr. Lombard, conseiller intime de cabinet n’a que
les dépêches des cours étrangères et les affaires publi
ques. — Le roi ou bien décrété immédiatement sur l’af
faire, ou bien il l'addresse au collège supérieur du paya
qu'elle concerne. Plusieurs secrétaires de cabinet sont
chargés de l'expédition des réponses.
II. Les conseils supérieurs et les cours souve
raines qui se trouvent a Berlin, sont
a) Pour les affaires militaires.
Le haut conseil de guerre (das Ober - Kriegs - Colle-
gium) est chargé en général d’ordonner de toutes les af
Top of page

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.