Creator:
Mila, Wilhelm
Publication:
Berlin: Oehmigke, 1805
URN:
https://nbn-resolving.de/urn:nbn:de:kobv:109-1-15363854
Path:

IIO
la forme du toit, qui a cté probablement nécessité par
l’obligation de donner des eroplacemens aux toiles et
aux décorations, aux garderobes du théâtre, détruit un
peu l’harmonie du style, si nécessaire dans toute produc
tion de l’an.
Les façades ont été décorées de plusieurs bas reliefs
en stuc de l’invention de Mr. Sthadou-, sculpteur du roi.
1. Sur la façade principale du côté de la rue Margra
ve on voit
a) une scène d’Iphigénie qui reconnoit son frère Oreste
à l’autel de Diane en Tauride.
b) L’arrivée d’Enée et de ton fils Ascagne chez Didon.
Dans le frontispice du grand périsiile On a représen
té le triomphe de JBacchus, en sa qualité de Dieu de la
comédie.
Sur la muraille derrière les colonnes de la grande
entrée on a travaillé en stuc les groupes des Centaures,
qui jouent diflérens instrument, d'après les célèbres ta
bleaux d’Herculanum.
2. Sur la façada du côté de la rue des Chasseurs on
voit
a) Le pouvoir de la musique. Orphée touche Fiuton
et Froserpine, Euridice paroit et Mercure la retient.
b) Une dause composée de trois Muses, Thalie, Melpo-
mène et Terpsichorc, des tiois Grâces, de l’Amour et
de trois Heures.
5. Les bas-reliefs de la façade du côté de'la rut
Chm lotie représentent:
Top of page

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.