Path:
Chapitre III. Description topographique des rues, des places, des pouts et des édifices les plus remarquables

Full text: Berolinéum ou nouvelle Description de Berlin / Mila, Wilhelm

justesse des caractères. C'est dommage qu’une blondine, 
dont la tête domine les autres personnages, vienne avec 
sa figure fade et seulement ébauchée, gâter l’harmonie de 
ce beau tableau. 
Après les artistes dont nous venons de parler, on 
pourra encore nommer de la même école, Venus et 
Mars par Rotenhammer, (dans la salle blanche) Loth et 
ses filles par Honthorst (dans la salle blanche); le paysan 
et le satyre par Jordans; et une Lucrèce mourante par 
Vanderuerf, (dans la salle blanche). 
Parmi Îles grands maitres de l’école italienne, un des 
plus gracieux et des plus spirituels, c’est sans contredit le 
Guide, le plus illustre élève de l’école des Carraches. 
Portraits de femmes et de héros, traits sublimes de l’hi- 
stoire, sujets voluptueux et tendres, tout étoit de sou 
tessort, tout s’embellissoit sous son pinceau. Une demi- 
douzaime de ses tableaux, qui sont un des principaux or- 
nemens de cette galerie, (Lels que la ferme de Brutus, 
la Vierge qui pleure la mort de son fls, Esther devant 
Assuétus, Venus qui refuse l’ave à son fils, la Fortune 
du Capitole, Diogène), nous le montrent ici dans toute 
sa vigueur. 
Un seul Dominickino, contemporain du Guide, attire 
noire attention, mais ce seul tableau en vaut peut-être 
dix autres, pour l’immensité du travail, c’est le déluge. 
Un des morceaux capitaux du Titien, le peintre des 
arnations par excellence, c’est une jeune Venitieune, 
Dauaé, l'enlévement de Déjauire ne sout pas non plus au 
7 à
	        
Top of page

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.