Path:
Chapitre III. Description topographique des rues, des places, des pouts et des édifices les plus remarquables

Full text: Berolinéum ou nouvelle Description de Berlin / Mila, Wilhelm

— 9 — 
dernières pièces donnent sur la Sprée. En général cet 
appaitement est simple, presque mesquins; les meubles en 
sont vieux et usés, On à été ubligé d'en ôter beaucoup 
qui étoient trop délabrés pour s'en servir, lorsque l’on 
fit arranger cet appartement pour S. A. R. Madame la 
princesse d'Orange qui l’a ocenpé pendant plusieurs 
années; ainsi le temple de la gloire devint celui des 
grâces. 
Quand on vient de la cour intérienre et que l'on 
monte jusqu’au troisième étage l’escalier *) qui se trous 
ve sous le portail du miliru, on arrive à une salle dite 
des Suisses; c’étoit autrefuis le corps de garde de cen:- 
Suisses de Frédéric I, A droite, en entrant, sont les ap- 
partemens de S. M. la reine, épouse de Frédéric FI; ils 
sont en partie audessus de ceux de ce monarque: main- 
tenant ils sont destinés aux princes étrangers qui vien- 
ment à Berlin. Ces appartemens n'offrent rien de bien 
particulier; quelques bons tableaux, beaucoup de portraits 
des familles de Brandenbourg et de Brunswic, des haute- 
lisses faites à Berlin, représentant les actions héroiques 
du grand électeur, en font le principal ornement. 
Presque droit en entrant dans la salle des Suisses est 
frères, qui tous Nu ont conservé jusqu'à la mort un véritable 
attachement. 
Cet escalier passoit sur les derrières de l'appartement de 
Frédéric II; l'escalier d'appareil étoit sous nn des portails de 
la façade du château, vers la place du poz - 
sit.
	        
Top of page

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.