Path:
Relation Envoyée de Berlin à la Haye le 18. d' Août N. S. 1702

Full text: Relation des cours de Prusse et de Hanovre / Toland, John

( 70) 
qu'ils a?ent m1s les armes ? la main 
des Voleurs, qui favent bien en trou-
ver eux-m'?mes, fans qu'il foit be foin 
de leur en donner, au moins ne peut-
on difconvenir qu'en s'opofant ? l'�-
tabliffement de la Milice qu'on pro-
pofoit, ils n'a?ent defarm� tous les 
honn?tes gens qui fe font un devoir 
d'ob�?r ? la loi~ & que de cette ma-
ni�re ils ne les aient mis hors d'�tat 
de fe pouvoir d�fendre~ lors qu'on 
les attaque. Si au contraire, on per-
mettait ? chacun d'avoir des armes ? 
feu., les Voleurs feroient bien moins 
hardis, & auroient beaucoup plus de 
peine ? �x�cuter leurs criminelles en-
treprifes, puifque les voifins feraient 
to?jours en �tat de fe fecourir l'un 
l'autre. Ces raifons & quelques au. 
tres de m?me nature all�gu�es par ces 
Mellieurs font fi pitoiables ~ qu'on 
auroit p? s'imaginer qu'ils avoient 
quelques mauvais deffein en t?te., fi 
leurs autres a�tions ne nous affuraient 
pas du contraire. Auili je leur rens 
1.\
        
Top of page

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.