Path:
Relation Envoyée de Berlin à la Haye le 18. d' Août N. S. 1702

Full text: Relation des cours de Prusse et de Hanovre / Toland, John

( 68 ) 
f�chez, ou qui n'a�moient pas ce 
Prince, ne voulurent jamais confen-
tir ? l'armement des Suj?rs, de peur 
qu'ils ne fuffent en �tat de fe garan-
tir des finiftres deffeins des mal-in-
tentionnez. Er pour vous faire voir 
que je ne fuis point partial~ comme 
vous me le reprochez quelquefois, 
je veux bien vous avo�er que quel-
ques-uns de nos Gentilshommes de 
Campagne , entendaient fi peu ce 
qu'on leur propofoit, qu'ils s'opo-
f�rent ? c?t �tabliifement, pour de 
fi pito?ables raifons , que j'aurais 
honte de les raporrer ~ fi elles pou-
voient demeurer fecrettes. Mais ce-
la ne fe peut, puis qu'lls les all�gu�. 
rent publiquement dans la Chambre 
des Communes , ? l'occafion d'un 
Btll, concernant le r�glement de Ia 
Milice. Leur premi�re raifon �coit 
fond�e fur la confervation de la Chaf-
fe,qu'ils pr�tendaient devoir ?tre bien-
t�t d�truite ., fi on armait tant de 
gens; comme fi ceux qui ne font 
point
        
Top of page

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.