Path:
Relation Envoyée de Berlin à la Haye le 18. d' Août N. S. 1702

Full text: Relation des cours de Prusse et de Hanovre / Toland, John

( 61 ) 
gnifique.Tout y brille d'or_,d'argent & 
de joiaux. Les �quipages font fom-
tueux .. les Courtifans polis & ci-
vils aux Etrangers. Ils font honneur 
? leur Ma�tre J ? tous �gards .. & font 
voir en routes chofcs qu'ils font dignes 
des dif�rens emplois dont il les a ho-
norez. Quelques Minifires Etrangers 
pr�tendent que cesCourtifans font des 
d�penfes trop excefii v es tant en habits, 
que dans lesfolennitezpubliques. Je 
ne pr�tens pas d�cider fi c'eilla raifon, 
ou l'envie, qui les fait parler ain{i, 
mais je puis vous dire, en g�n�ral,qu'il 
ne fe peut pas que le Roi ne foie tr?s 
bien fervi; non feulement parce qu'il 
n'�l�ve aux emplois que ceux qu'il 
croit les plus capables de les remplir, 
mais aufii parce que la maximcfonda-
mentale qu'il fuit dans le reglement 
des affaires,efi excellente. En cft et non 
feulement ce Monarque veut que cha-
cun s 'aquite avec �xa�titude & fid�li-
t� des fon �tions de fa Charge, mais en-
core qu'il fe renferme uniquement 
da ni
        
Top of page

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.