Path:
Relation Envoyée de Berlin à la Haye le 18. d' Août N. S. 1702

Full text: Relation des cours de Prusse et de Hanovre / Toland, John

( 1 ) 
que l'on fait,& au peu decommoditez 
que l'on a dans les H�r�ieries de la 
Wefrphalie, j'ajouterai que ce qui y 
conrnbu� encore~ c'efr qu'on ne peut 
pas compter fur l'arriv�e des perfonnes 
de qualit� qui y vo?agenr, parce qu'ils 
ont, pour la pl?parr, leurs propres re-
lais; & que ceux qui fe fervent des 
chariots de pofte ~ fonr ordinairement 
peu de d�penfe. Que s'il y avCJit plus 
de vo?ageurs, ou que le tems de leur 
arriv�e t?c en quelque fa�on r�gl�, je 
ne doute aucunement qu'ils n'y fulfent 
trairez, ? proportion, au ffi biefl que 
chez nous. Er c'eil: ce qui arrive effec-
tivement dans tous les heux de PAlle-
magne o? le Pa?s eft plus Peupl� & 
plus frequenr�. Mais en ce cas, il y 
fait plus cher vivre que dans les en-
droits qui font moins habitez. De cee-
te difference de prix , on ne doit pas 
inf�rer que le Pa?s foir moins terri le, 
ou que les chofes n�ceffaires ? la vie y 
{oient moins abondantes. Vous favez 
mieux que moi , Monft.eur , que la 
A 4 cher-
        
Top of page

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.