Path:
Relation Envoyée de Berlin à la Haye le 18. d' Août N. S. 1702

Full text: Relation des cours de Prusse et de Hanovre / Toland, John

( ~ ) 
ne font pas riches, ils ne manquent pas 
de fe faire bien rembourcer par les pre-
miers qui viennent; & afiur�ment il 
n'y a point de gens au monde qui pra-
tiquent mieux cette maxime que les 
Hoteliers Anglais & Hollandais. 
Il s'en faut beaucoup que les chofes 
ne foient fur Je m?me pie dans ces en-
droits de l'Allemagne dont vous m'a-
vez parl�. La cinqui�me partie du 
Pa?s n'�tant pas peupl�e ; n'y a?ant 
que peu ou point de commerce, & le 
nombre des vo?ageurs �tant tr?s petit, 
il n'y a p~s a fiez de gain ? attendre, 
pour que les Hoteliers puifTent fe re-
foudre ? fournir leurs maifons de lits, 
ou autres meubles, ni ? faire amas de 
bonnes provifions ~ & encore moins ? 
a pr?ter un feul morceau de mang� d)a-
vance. De forte qu'on eft heureux fi 
on peut trouver de la paille nette pour 
fe coucher, quoique fans draps ni cou-
vertures; & on n'a pas fuj?t de fe 
plaindre d'?tre oblig� de fe paffer d'af-
fierres , de fourcherres, & de ferviet-
A 3 tes,
        
Top of page

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.