Path:
Rheinsberg 1736 - 1740

Full text: Rheinsberg 1736 - 1740

69
\2. September, Je me fais une plus grande affaire de d�fricher des terres qu'? faire massacrer des
hommes et je me trouve mille fois plus heureux de m�riter une couronne civique que le triomphe. Nous allons
repr�senter l'Oedipe de Voltaire clans lequel je ferai le h�ros du th��tre: j'ai choisi Philoct?te.
J5. September. Nous respirons, gr�ce ? Dieu, la joie, la tranquillit� et le repo.s et je trouve qu'on
est bien heureux, quand on est ma�tre de son loisir. Je peux distribuer mes jours comme il me pla�t, et
personne ne m'emp?che de bien em-
ployer mon temps.
\7. September� Der pHnj non
Zollern
'
ist auch hier gewesen.
2{. September. Ver Kronprinz
schreibt an Voltaire.
25. September. Hier haben wir
den (DfH'rftHouicuant U)arten5leben �oiu
Ccibregimcnt 2 gehabt.
2B.5*ptem&er.Jevou9(&le�ttarf*
gr�fin) vois aussi tout occup�e ? vos
b�timents, que je le suis aux miens.
C'est un grand plaisir qui n'a d'autre
d�sagr�ment que d'?tre cher et on�reux.
Je fais ? pr�sent travailler ? mon jardin
et comme ilest tr?s grand, jene fais pas
beaucoup de progr?s. Nous attendons
tous les jours M.et Madame de Kannen-
berg, qui feront l'ornement de notre
compagnie et qui sont n�s pour la
soci�t�. Nous repr�sentons ? pr�sent
Oedipe qui nous divertit beaucoup.
5. Oktober, wir fin dieser Cage
in 21?iroir> gewesen^.
(9* Oktober, Madame votre
�pouse * me fait trop d'honneur de
vouloir penser ? moi touchant les op�ras
de Hendel. Je vous prie de lui dire que
les beaux jours de Hendel sont pass�s,
sa t?te est �puis�e et son go?t hors de
mode. Je vous enverrai des airs de mon
Urbeits.tfmmet dez Kronprinzen Fiiedlich im Et$ti�&N0M ion p. fjtilrii
compositeur. D?s ce soir nous c�l�brerons votre sant� en assez bonne compagnie, ce sera en Champagne et en punch.
20. Oktober. Der Prinz von 2Nirow ist vorigen Freitag bei uns gewesen und hat sehr schwadronirt, unter
anderem hat er erz�hlt, da� ihm die Kaiserin eine Dose von Porzellan geschenkt h�tte, und wie ich ihn genauer frug,
so hatte er sie in Wien gekauft.
1F�rst Friedrich'Ludwlg von yolienzollern.Hechingeii, geb. IS?ft. � 3 \~2^ effc�i Gemahlin Anna, geb. 5709, die Tochter
Georgs II.non England, bei feinem �?efurf?c in too, 2?itgiif? \7."8, Pemiengclcriit.
        
Top of page

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.