Path:
Die Wohnräume Friedrichs des Großen in Schloß Sanssouci

Full text: Die Wohnräume Friedrichs des Großen in Schloß Sanssouci

157
21nf�t}rtsfdte �on ?dilojjStMtfMfl. JUisfdjnitt itus rfiwt ?IufndErmt her INe�I,ild�n,st�li
Anlagen
I.
Schilderung de5 Gesuches dos Marquis de bouille in f)ot5dam, 2lu^ust \?84
(nach feinen �m�moires in�dits") 1.
Schilderung von schlo� Sanssouci: ..De la cour on p�n�trait dans un vestibule o? les regards �taient
d'abord frapp�s par un buste de Charles XII, en bronze, d�pos� sur le parquet, contre le mur, sans pi�destal �.
On passa ensuite au salon, de forme ronde, tr?s bien d�cor�, mais d'assez mesquines proportions, donnant sur
la terrasse du jardin. A gauche �tait la salle ? manger, pouvant contenir douze personnes et orn�e de quelques
tableaux, entre autres du portrait de la duchesse de Ch�teau roux, premi?re ma�tresse de Louis XV3. Au del?
se trouvait le petit salon, meubl� d'un clavecin o? le Roi avait l'habitude de prendre le caf� en sortant de
table et de faire la conversation avec une ou deux personnes. Cette pi?ce conduisait ? sa chambre de coucher,
vaste, tr?s �clair�e, tr?s garnie de glaces et coup�e par une grande balustrade indiquant la place du lit qui
pourtant �tait dresse pr?s de la chemin�e, derri?re un paravent: simple lit de camp, couvert de vieux taffetas
cramoisi et fort malpropre ainsi que les autres meubles, ? cause de la quantit� de chiens qui habitaient la
chambre royale et que Fr�d�ric affectionnait. De m?me que son bureau, plusieurs tables �taient charg�es de
livres en d�sordre. [(Einige V�cher werben genannt.) On voyait aussi, sur un fauteuil, au milieu de la chambre,
un portrait de Joseph II dont l'image �tait �galement r�p�t�e dans les appartements du Roi a Berlin et au
nouveau Potsdam ....
En entrant seul dans le salon, le Roi �ta son chapeau, salua M. de Bouille qui l'attendait et qui lui
fut pr�sent� par le chambellan comte de G�rtz."
1 Essai sur la vie du marquis de Bouille (Fran�ois- Claude -Amour), herausgegeben pou feinem (Enfet Ren^ de Bouilli,
paris \H53, S. J55ff. � s Nach allen sonstigen (Quellen, wie auch nach &cm hier folgend abgedruckten Inventar von t 782 stand diese
Biiftc des schwedischen K�nigs von 3- Pk* Vouchardon, ein Geschenk von Friedrichs Schwester Ulrike 175*, im Marmorfalon, von wo
sie erst vor ungef�hr 25 Jahren nach dein Nencn palais kam. � � Vas- einzige Vildnis der Herzogin von 
    
Top of page

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.