Path:
Aus den Briefen der Königin Sophie Dorothea : IV. Aus den Briefen an den Kronprinzen Friedrich

Full text: Aus den Briefen der Königin Sophie Dorothea : IV. Aus den Briefen an den Kronprinzen Friedrich

101
{73%, pots^am, 20. Februar. La m�lancolie que je commen�ais ? avoir, commence ? se dissiper,
depuis que l'on ne me tourmente plus.
Potsdam, 6. Mat. Je crois que nous venons la semaine prochaine ? Berlin et que vos inqui�tudes
finiront dans peu, surtout puisque la grande revue se fera plus t�t1 et que vous saurez votre sort. L'ambition
que vous avez d'aller ? l'arm�e, de vous distinguer, montre comme vous avez le c?ur bien plac� et tr?s
louable sans compter encore l'agr�ment, que vous auriez de voir d'autres personnes et autres genres de vie.
On ne peut v trouver ? redire. Je ne doute point, que vous aurez cette satisfaction dans peu.
\5. 3um� Pour la campagne que vous allez faire, ce n'est rien de nouveau, et je sais que je vous verrai
avant 8 et m?me avant que le Roi vienne.
\3. 3U^* Je prends part au contentement que vous avez eu de voir, un moment votre s?ur de Bareit,
Je ne croyais pas qu'elle a pu devenir plus maigre qu'elle �tait ici. Le Roi est parti de Potsdam pour l'arm�e
jeudi pass� 8.
20. 3UH* Votre s?ur de Bareit souhaite fort de savoir, si sa petite entrevue ne vous a pas caus� de
chagrin 4. Tirez-l?, je vous prie, de l'inqui�tude.
2$,3U Le Roi me marque d'?tre tr?s content de votre conduite et fait vos �loges.
An den K�nig. (5, Juli. Notre Princesse a re�u une relation de son fr?re 5, o? il y a que Fritz avait
fort charm� le Prince Eug?ne et tous les autres principaux g�n�raux par ses mani?res, que tout le monde �tait
content de lui.
An den K�nig, 6. August, Je me flatte que vous serez content 2 pr�sent de Fritz et suis v�ritablement
afflig�e qu'il vous donne sujet de vous plaindre de lui. Ila �crit ? notre Princesse qu'il �tait au d�sespoir de
ce que vous �tiez f�ch� contre lui et qu'il ferait tout au monde pour vous plaire, ce qui me fait esp�rer qu'il
se sera si bien gouvern� envers vous que vous lui aurez pardonn�.
7, August. J'esp�rais aussi que vous n'?tes pas sans occupation v ayant tant de princes; cela divertit,
quand ils ont de l'esprit. Ilfaut selon ce que vous me mandez que celui d'Orange 6 en ait infiniment; on le
dit fort satirique et qu'il se raille lui m?me sur sa taille. Le Roi me mande aussi comme je le copie de sa
lettre [oom 30. 3ult]: �Fritz par-ci par-l? a honte que je suis son p?re." Je m'en vais lui r�pondre et lui �ter,
si je peux, cette fausse id�e.
An den K�nig. {%* August. J'esp?re toujours que Fritz sera de mani?re que vous aviez a la fin sujet
d'?tre content de lui. Les jeunes gens s'oublient quelquefois et a pr�sent ? Force de vouloir bien faire manquent
souvent. Je souhaite qu'il reconnaisse vos bont�s pour lui.
4. September, IIpara�t que le Prince d'Orange n'a gu?re d'amour pour son �pouse. Je crains qu'ils
ne soient ? deux de jeu. Elle a beaucoup d'esprit et lui aussi. On dit qu'il a refus� un grand homme au Roi
et qu'ils se sont quitt�s brouill�s. Je ne sais qui vous soup�onne d'?tre plut�t du parti Fran�ais que d'autres
et qui vous emp?chent de vous divertir comme font les autres princes. Si le Roi l'a d�fendu 7, c'est autre
chose; il saut ob�ir.
{,September. J'apprends par votre lettre 
    
Top of page

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.