Path:
Aus den Briefen der Königin Sophie Dorothea : IV. Aus den Briefen an den Kronprinzen Friedrich

Full text: Aus den Briefen der Königin Sophie Dorothea : IV. Aus den Briefen an den Kronprinzen Friedrich

108
Cossenblatt, \8* November, Je n'ai pu encore finir le 3 livre des Origines de la nature des dieux. Je trouve
ce que j'en sais, beau et j'ai vu plusieurs philosophes qui ne parlaient que par crainte m?me. Ceux qui ne
reconnaissaient qu'un Dieu, passaient pour ?tre ath�es. Je plains ces personnes savantes de ces temps-l? de
n'avoir os� parler, comme ils le pensaient. Je me fais lire ? pr�sent le Concile de Trente par Fra Paolo traduit
par le P?re Conry� 1. Je le trouve agr�able, quoique s�rieux.
30. Januar. Pour en revenir ? l'entretien que j'ai eu avec vous avant votre d�part. Ilv a
longtemps que j'ai voulu voue en parler. Un grand respect pour p?re et m?re sied bien aux enfants �lev�s
aussi bien que vous l'?tes, mais, mon cher fils, avec une tendre m?re de qui le c?ur se r�jouit en vous voyant,
un tel respect embarasse et �te l'agr�ment de se parler naturellement et avec franchise. Je sais qu'il a y des
espions partout, mais ? Rheinsberg ily en a aussi; il faudrait donc toujours garder le silence.
Potsdam, \2. Februar. Ici tous les discours ne roulent que sur les saintes assembl�es du comte de
Zinzendorf, qui se tiennent ? Berlin. Il pr�tend avoir des inspirations et le clerg� n'est pas content et fera
ses plaintes.
Potsdam, 20. Februar. Nous passons notre temps ? lire et Am�lie a la cadence des notes; Ulrique a
�t� 3 fois assise pour vous. Pesne l'a fort bien rencontr�e.
Potsdam, 26, Februar. Votre s?ur de Bareit me mande qu'elle lit les M�moires de Pollnitz 2, qu'elle
trouve parfaitement bien �crits et charmants. Elle ne peut comprendre que Cic�ron l'est et qu'il pla�t.
Potsdam, 9> 21^arz. Le Marquis 6e dnetar6ie� vous aura pu 6ire 6es nouvelles 6'ici. Ilfait dien 6e
vous mettre en train 6e 6anse; ce qui est bon pour la sant�.
Potsdam, 4?. April. I.S portrait 6'^Ilr�que eZt commenc� et repr�sente une Vestale le feu sacre.
Le lioi 6it qu'elle est mecnante, quan6 on lui parle 6e mariage et qu'elle aime trop sa virginit�.
Potsdam, 7.Zuli. Je souhaiterais de tout mon c?ur de vous voir ici afin que vous puissiez apr?s
avoir le contentement d'aller ? l'arm�e*.
Wusterhausen, \\> September. La bataille de Malplaquet 6 quoique ancienne n'a rien perdu de ses droits
et a �t� solemnis�e comme de coutume. Le colonel Camas v a triomph� ayant gard� son sang-froid ordinaire
malgr� les sant�s des tr�pass�s, auxquels il a �t� oblig� de faire raison.
Wusterhausen, 2. Vktober. Le portrait que Pesne fait de la Princesse ne peut qu'?tre beau; un visage
aussi agr�able ? peindre fournit un sujet ? l'art qui ne peut que r�ussir.
Wusterhausen, 22. Gktober. Je m'�tonne que les Uiroquoiss ont 6te plus portes pour Iuant?, qui
cepen6ant ne l'emporte pas sur (araun?, 6e qui la voix est la meilleure et 6es plus ckarmantes.
Wusterhausen, 26. Vktober, Apropos miracle: vos fr?res apprennent par ordre le latin ; c'est la nouvelle
la plus nouvelle 9.
1 Sarpi Histoire du concile de Trente, traduit par le P. Courayer \736.
� * �PotjIMe Nouveaux M�moires du Baron de P�llnitz,
contenant l'histoire de sa vie et la relation de ses premiers voyages. 2 Telle, 172?. � 8 Ver Marqm5 de Clzstardie, der franz�sische Gesandte
inBerlin, war vom 6. bis 9,M�rz in Rheinsberg gewesen. 
    
Top of page

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.