Path:
Aus den Briefen der Königin Sophie Dorothea

Full text: Aus den Briefen der Königin Sophie Dorothea

227
!^6. 3U^* /'ai envoy� qu�rir Mr. Creutz pour lui parler touchant les Litthuaniens et pour examiner
s'ils ont si grand besoin d'argent. Je ferai demain qu�rir les ministres, s'ils ne viennent pas de m?me, pour leur
en parler et m?me je ne ferai rien donner d'argent qu'avant que l'on sache, comme les choses sont. J'esp?re
que je me gouvernerai de mani?re que vous serez content de moi.
20. 3U^* /'ai parl� aujourd'hui avec Donna, Printzen et ll^en touchant les Litthuaniens et ils croient
qu'il faut envoyer les dix mille �cus. J'ai dit que s'il n'y avait pas derni?re n�cessit�, qu'il ne fallait pas toucher
? cet argent, mais que l'on le remettrait entre les mains du comte de Donna avec un (Kreditbrief, pour donner
comme il le jugerait a propos en Litthuanie et comme vous l'avez ordonn�. J'ai vu aujourd'hui M. Creutz, avec
qui j'ai aussi parl� pour voir de quelle mani?re on pourrait faire pour pouvoir en quelque mani?re m�nager
ces dix mille �cus.
2^. 3uft* Je souhaite que vous ayez bien pass� votre temps a Amsterdam 1. Je suis pourtant bien
aise que vous n'avez pas pens� d'aller jusqu'en France. M. Creutz est venu me dire qu'il avait trouv� un bon
moyen pour remplacer les dix mille �cus ... Je vous envoie le papier ci-joint o? vous pouvez voir vous-m?me;
ilme semble que cela est fort bien.
26, 3u M. Creutz m'a dit qu'il avait examin� les comptes de l'ann�e pass�e jusqu'? pr�sent, qu'il y
avait de l'argent de reste; ilsouhaite de savoir, si vous voulez que l'on mette cet argent dans le tr�sor.
\%* August. M. Creutz est venu me demander les clefs du tr�sor pour v mettre 40 mille �cus.
2[t August. Je vous envoie les diamants que vous avez souhait�s par M.Ugen, C'est le Grand-ma�tre*
qui les a choisis et fait estimer. Vous lui aviez dit que vous vouliez avoir des facett�s, mais iln'y en a point
parmi les diamants et ila �t� oblig� de prendre des brillants, qui sont estim�s deux mille �cus la pi?ce.
22, August. Le chevalier Reden est parti hier au soir. M. Creutz lui a donn� des m�dailles pour
400 �cus, comme vous l'avez ordonn�, qui seront pay�s des extraordinaires de cette ann�e.
28. August. M. de Creutz m'a demand� les clefs du tr�sor, pour y faire mettre les 100 mille �cus de
Kriegskasse et les trois mille de l'�curie; ilvient me rapporter les clefs.
3(* August, M.Creutz m'est venu demander les clefs du tr�sor, pour faire encore un rang de planches,
pour y mettre l'argent. Ilm'a dit aussi qu'il v avait encore 80 mille �cus du Finanzkasse de 1713 jusqu'? 1714;
ilm'a demand�, si on mettrait cet argent dans le tr�sor. Je lui ai dit que je croyais que cela serait plus s?r, et
qu'il devait faire �crire un ordre par Kitz3 pour vous envoyer, ann que vous le souscriviez. Ilme semble que
tout va fort bien touchant l'argent.
\.September, Die einzige Neuigkeit ist), �qu'il est venu des pi�tistes*, qui se disent des proph?tes.
Le Grand mar�chal les a sait examiner, ils sont tout toux; aussi a-t-il jug� 2 propos de les faire sortir de la
ville, puisqu'il y avait beaucoup de gens du commun qui se mettaient de leur c�t� pour prendre cette religion.
Ils tombent dans un enthousiasme qui dure plusieurs heures."
2. September. I^e l^randmar�cnal et l^reutx qui sont venus cet apr?s dlner, m'ont dit que les aitaires
d'Angleterre allaient le mieux du monde et qu'on avait reconnu le Roi en Ecosse, quoiqu'il v avait beau-
coup de Jacobistes^. Le Koi aura les m?mes revenus 6e la keine et les subsides des troupes
Revision schreibt fie am 2. D^ember {7\5', ,J'ai ?l� dans la vo?te pour les diamants. Je vous rendrai compte quand vous reviendrez, quoique
je n'aie pas encore les clefs, car il faut encore les mettre en ordre." H,Dezember: ,Je vous envoie les diamants, comme vous l'avez ordonn�;
c'est dommage, car ce sont de beaux brillants." 9. Dezember: ,J'ai �t� tout l'apr?s-d�ner dans la vo?te; l�5 diamants du Roi sont ? pr�sent
tous compt�s et m?me j'ai commenc� ? compter ceux de la Reine. Je vous en rendrai compte ? votre reiour."
1Ver K�nig hatte von 
    
Top of page

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.