Path:
Friedrich der Große am Schreibtisch

Full text: Friedrich der Große am Schreibtisch

Veilage I!
Eigenh�ndige Schreiben des "K�mo< an den (Thronfolger prm$ August Wilhelm.
[poteoam] I').i^eforuur 1.756). Berlin, Htique que les Romains travaillaient ? d�sunir leu� ennemis, et que,
le combattant un par tin, ils les vainquirent tous.
Cette ann�e-ci que je compte avoir gagn�e, me vaut autant que cinq des pr�c�dentes, et si dant>
la suite je peux servir de m�diateur aux puissances bellig�rantes 3, j'aurai fait jouer ? la Prusse le plus
grand r�le qu'elle puisse repr�senter en temps de paix; et ne comptez-vous pour rien le plaisir de taire
enrager la reine d'Hongrie*, d'humilier, ou pour mieux dire, d'an�antir la Saxe, de d�sesp�rer Bestushew 5?
Voil? quelles sont les suites qu'aura un petit coup de plume.
Je vous embrasse, mon cher fr?re, en vous assurant de la tendresse avec laquelle je suis, mon
cher fr?re, votre fid?le fr?re et serviteur
be6eri< .
'
vnrch die Konvention �on ifeftminfter von� it..Januar (75* zwischen preufjen und England wurde Deutschland
f�r d�n englifdj-frcmjiiflfdfett Krieg neutral erkl�rt. - 2 Zwischen Vesterieich mit Ru�land.
�
a England und Frankreich. -' Maria-Theresia. � 5 Der leiter der ruffischen Politik.
        
Top of page

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.