Path:
Friedrich der Große am Schreibtisch

Full text: Friedrich der Große am Schreibtisch

Veilage IV
?i^nb�nMge$ schreiben �e<^ K�nigs an bcn HaHndtemittifter �straf pooewtls, B. ilH�rj �<*~.
betreffend die Vorarbeiten f�r die �M�moires pour servir ? l'histoire de la maison de Brandebourg".
Berlin, �Geheimes Staatsarchiv
Uebertragung:
ce 8� pr[aesenta.tumi den 8, Martii 1747. 1
je suis bien f�ch� de me voir dans le cas de vous importuner encore: ? mesure que j'avance
dans mon ouvrage 2, ? mesure [je] nie vois arr?te, faute de mat�riaux; je vous prierai, pour me tirer de
cet embarras, de me donner des notions exactes des guerres de trente ans sous le r?gne de Joachiro-l-�d�ric.^
Je me ressouviens une fois les arm�es su�doises partirent aux portes de Berlin, et qu'elles demand?rent
de* Ilecteur qui! leur livr�t une forteresse, et si je ne me trompe, il leur remit Spandau. Wa�enstein
vint ensuite, qui ruina et pilla toute la Marche et en tira des sommes exorbitantes. Je voudrais savoir
encore comment l'�lecteur K�d�ric Guillaume se retira de la m�diocrit� o? il�tait, comment illeva des
troupes, pourquoi i! assista l'Empereur, un d�tail de toutes ses guerres, de l'invasion des Su�dois, des
guerres de Pologne, la belle exp�dition de l'ehrbelltn ,. le si?ge de Stralsund, la singuli?re et m�morable
exp�dition de Prusse. Vous pourrez me fournir avec moins de peine encore l'abr?ge de la vie de F�d�ric Ier,
des principales n�gociations et intrigues qui se tirent pendant son r?gne.
La m?re Duhan doit avoir trouv� parmi les effets de son fiis*"un manuscrit en fran�ais sur l'ru!>l.o^r^
de Brandebourg dont je pourrais me servir utilement, d'autant plus que c'est cet ouvrage o? j'ai appris
l'histoire de la maison; je vous prie de le lui demander.
Le comte Keyserlingk G n�gociera-t-il du tabac? lui avez- vous parl� de Bruhl ', pour l'engager dans
nos int�r?ts? Ces Russiens sont bien impertinents, mais j'ai r�solu de dissimuler mes m�contentements et de
faire preuve de patience: je crois qu'ils baisseront de ton, d?s que notre alliance sera conclue avec la Su?de. 5
Adieu; ma sant� va bien un jour et mal lautre. 9
Je suis votre fid?le ami ledern
'
HiNHanasvermerr oon &ei Hand pou po�ennb. � * V� K�hm arbeitete l�a,nal!5 a� dein Giften Ceil
,, Histoire de Brandebourg".
� "
vielmehr: !l)i!helm. - * Vorlage: �jut-. Spandau wurde U3( d�n Schwede� �ber
i\tbtn, - s Xhiban de , der ehemalige Erzieher Friedrichs, war am 5. Januar \t\6 �efforben. - 'Graf Hermann
Karl Keyferlnlgf, damals russischer Gesandter inBerlin. � 'Der s�chsische Premierminister. - �Anspielung auf die gespannten
Beziehungen z� Ru�land, das ir^* eine Allianz mit Vesterreich gegen Preu�e� i*lo�, und auf bas vn-teidigungsb�ndnis
Friedrict,? mit Schweden, bas am 2��. Mai l?4? unterzeichnet wurde, - " An� ;5. Februar u<*7 hatte de� K�nig einen
Sd?Iaaatifafl erlitten.
        
Top of page

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.