Path:
Friedrich der Große und seine Leute : II Luise Elenore von Wreech; III Charles Etienne Jordan

Full text: Friedrich der Große und seine Leute : II Luise Elenore von Wreech; III Charles Etienne Jordan

206
Et de divers d�fauts que l'on voit sur la terre,
60. Trac� par mainte fois le hideux caract?re,
Voyant la passion d'un avaricicux,
60. Ce n'est pas la premi?re satire que j'ai faite;
c'est peut-?tre la sixi?me ou septi?me. 1 Mon dessein
est dans celle-ci de vous faire le portrait de quelques
personnes de la ville, o? je n'ai rien ajout�.
02. De l'avoir appel� un ladre, un vicieux.
Car ils ne savent pas ce que c'est que largesse,
Et ne s'aiment pas tant que leur propre richesse;
65. Ils regrettent le pain qui leur sert d'aliment,
Et craignent de l'avoir pay� trop ch?rement.
Ils souhaitent la mort aux autres, ? eux-m?mes
A eux, car ils sont las d'un �ternel car?me;
Aux autres, esp�rant par un heureux destin
70. D'attraper par leur mort quelque legs clandestin.
Ils se sont importuns et au reste du monde,
Ne discourant de rien que des esp?ces rondes;
Leur �me, cramponn�e ? leurs vils tr�sors,
Suit d'indignes chemins, d'illicites ressorts,
75. Afin d'accumuler usure sur usure.
Leur front ne rougit plus de censeurs, de censure,
Contents et affermis, dans ce vice vieillis.
L'inqui�tude est tout ce qu'ils en ont cueilli.
79. Mais le ladre vous dit; �Pourquoi votre satire
80. �Veut-elle sur moi seul s'�vertuer d'�crire?
�Je ne prodigue rien, je suis bien m�nageur;
�Je le suis ? bon droit, et c'est pour mon bonheur.
�Mes enfants me sont chers, j'ai nombreuse famille
�Et trouve que l'argent n'est pas une v�tille.�
85. Voil? comme le vice, arborant la vertu,
A su se conserver, sans se voir abattu.
Voil? comme l'on voit l'artifice des hommes,
Qui, sous de faux semblants, cachent des c?urs
difformes.
89. Que l'homme le plus faux, sachant l'art d'affecter,
90. Pr�tend dans un bon sens pouvoir l'interpr�ter;
Qu'il se fait votre ami par un dehors sinc?re
Et cache dans son sein un venin de vip?re �
Si vous lui reprochez son peu d'honn?tet�,
Jamais ilne s'est dit de telle fausset�.
95. L'on est fort pr�voyant, habile, politique;
Pour cela, l'on n'a pas l'intention inique.
62. Tout ceci et les vers suivants regardent le
gouverneur Lepell, qui est avare ? l'exc?s.
79. Ces vers sont les excuses que ce vieux vilain
a toujours en bouche, et qu'il applique ? tout propos.
89. Caract?re du directeur de la Chambre des
Domaines. 2 Ilest plus faux et tra�tre que jamais Italien
ne f?t. C'est le caract?re que je crois avoir le plus
heureusement d�velopp�.
95. la politique il pallie la fausset�.
1 vgl. oben S. isef. � 3 Hillc. vgl. dazu oben 3. 1,91. f.
        
Top of page

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.